Foire Aux Questions

En savoir plus sur la plasturgie
L’injection plastique est-elle un procédé polluant ?

Contrairement à ce qu’on peut croire, le procédé de moulage par injection de polymères thermoplastiques est une des industries qui possède le bilan carbone le plus faible ! Les pièces plastiques que nous transformons chez Meridies polluent moins que le bois, le carton, les métaux, les céramiques, les fibres naturelles et même les pierres précieuses… Le moulage par injection thermoplastique est un procédé plus écologique que la fabrication du papier et son exploitation forestière par exemple. La plasturgie ne pollue pas directement l’environnement, il ne dégage pas de gaz nocifs et encore moins de déchets aqueux. Le bilan CO2 de l’industrie plastique est très faible. Autre avantage non négligeable, l’industrie plastique possède une pollution sonore très faible. De plus, 99% des plastiques utilisés sont recyclables. Chez Meridies, nous portons une importance particulière à recycler la totalité de nos pièces d’essai ou de pièces non conformes dans un souci de développement durable. Gardons à l’esprit aussi, que l’industrie plastique ne pèse que 4,5% de la production mondiale de pétrole !
La société Meridies s’engage et s’efforce de préserver et renforcer l’équilibre entre le développement économique, et la protection de l’environnement.
En revanche, le véritable problème de pollution dû aux plastiques, émane en très grande majorité des plastiques dits « à parois fines » qui constituent nos emballages et autres packagings et qui sont déposés n’importe où dans l’environnement, causant des dommages à l’environnement.

Quelles matières plastiques sont transformées chez MERIDIES ?

Nous transformons près de 400 tonnes de matières par an. Principalement, chez Meridies, depuis plus de 20 ans, nous avons transformé de l’ABS (acrylonitrile-butadiène-styrène), du PA (Polyamides aromatiques ou aramides), PBT Poly (téréphtalate de butylène), PC (Polycarbonates), PE (Polyéthylène polyoléfines Basse densité ou Haute densité), PMMA (Poly méthacrylate de méthyle), POM (poly acétal), PP (Polypropène polyoléfine), PS (Polystyrène), SAN (Copolymère styrène-acrylonitrile), TPE-U ou TPU (TPE de polyuréthane), TPE-S ou TPS (TPE styrénique), TPE-E ou TPC (copolyester thermoplastique), TPE-A ou TPA (copolyamide), SEBS
Sur lesquels, selon les spécificités de la pièces, nous utilisons différentes charges tels les fibres de verre, de carbone, le talc,  des adjuvants spécifiques et bien entendu des colorants.

Quelles pièces sont fabriquées par la société MERIDIES ?

Notre société Meridies est spécialisée dans la fabrication de pièces techniques et de produits finis par injection plastique. Notre expertise dans le moulage par injection nous permet de travailler dans de nombreux domaines tels que le médical, l’agroalimentaire, l’environnement, le bâtiment, l’industrie, l’automoto… Et notre parc machine, permet à Meridies de réaliser de très petites pièces plastiques dès 0,1 g,  jusqu’à des pièces bien plus importantes dépassant les 3 kg.

Quelles presses à injecter sont présentes chez MERIDIES ?

Le parc machine présent chez Meridies est constitué de 10 presses à injecter (principalement de la marque DEMAG) récentes, pour la plupart équipée de robots, proposant une force de fermeture s’étalant de 25 à 800 tonnes. Dans le détail, nous possédons une presse à injecter de 25 tonnes, 2 presses de 50 tonnes, une de 60 tonnes, de 80 tonnes, de 100 tonnes, de 150 tonnes, de 200 tonnes, de 650 tonnes et enfin, une presse à injecter de 800 tonnes. En fonction du type de production, nous pouvons fonctionner en Semi-automatique ou en 100% automatique grâce à nos différents bras robots pique-carotte, 3 axes ou 6 axes.

Quelles sont les plus grandes causes de pollution mondiale ?

Tout d’abord, il est important de chasser une idée reçue répandue à tort : Non, la transformation plastique par injection de thermoplastiques, n’est pas l’industrie qui impacte le plus l’environnement.
Et oui, Méridies, acteur impliqué de la filière plastique française, s’engage et met un point d’honneur à améliorer constamment sa trace carbone, à diminuer sa consommation énergétique, à recycler plus de 90% de ses déchets, pour permettre à l’industrie plastique à paroi épaisse d’être une des industries les moins polluantes en France !

Oui, le plastique a un impact environnemental du fait qu’il nécessite l’usage d’une ressource naturelle non renouvelable : le pétrole. Il faut garder à l’esprit que la plasturgie représente moins de 4,5 % des produits pétroliers et qu’il permet d’utiliser une grande partie des résidus sortis des raffineries (les dérivés du pétrole) qui, sans les matières pétrochimiques à destination de la plasturgie, serait définitivement perdus… et encore plus polluante.

Il est important de savoir, qu’en 2018, les plus grandes ONG ont sorti un classement mondial des plus grandes causes de pollution dans le monde qui ont un impact sur le réchauffement climatique, sur l’environnement et sur l’eau et il est aujourd’hui primordial d’agir à ce niveau :

    • L’orpaillage artisanal (extraction de l’or par le mercure)
    • La pollution des fleuves, des rivières par l’industrie du textile
    • La pollution des eaux souterraines par les tanneries et teintureries
    • Les décharges industrielles et municipales – l’enfouissement des déchets
    • La combustion du charbon ou carburants pour le chauffage, l’éclairage…
    • L’industrie minière (extraction du plomb)
    • Le traitement des déchets radioactifs
    • Le déversement dans les égouts
    • La qualité de l’air urbain polluée par les transports
  • Le recyclage des batteries au plomb
  • La pétrochimie (+ de 92% à destination des carburants)
  • Les grandes manufactures
  • Les déchets plastiques à parois fines (sacs plastiques, bouteilles,)

En conclusion, Méridies est sensible à l’impact environnemental, au bien-être de ses salariés et à l’éco-conception. Nous mettons tout en œuvre pour répondre aux dernières exigences en terme de développement durable.

Start typing and press Enter to search